Zoom sur les tendances culinaires

0
67

Le monde de la gastronomie ne cesse de changer. Eh oui ! Il a aussi sa propre mode. C’est ce que l’on appelle tendance culinaire. Les plats en vogue il y a deux ans risquent de quitter la cuisine des chefs d’aujourd’hui. Une chose est sûre, les alternatives à la viande, les boissons fermentées et les produits végétaux restent à l’honneur. Zoom sur les tendances culinaires.

La street food

La street food s’impose de plus en plus dans le domaine de la restauration. Aussi appelée cuisine de rue, elle repose sur un concept simple : préparer et vendre des plats ainsi que des boissons dans la rue.

L’époque où la street food offrait uniquement des plats faits rapidement, des sandwichs et des hamburgers est révolue. Aujourd’hui, elle propose aussi des menus exotiques et équilibrés, sans oublier les assiettes bio et végétariennes.

L’avantage de ces restaurants ambulants réside dans le fait qu’ils proposent toujours des plats fraîchement concoctés avec des produits locaux. En ce qui concerne les conditions de préparation, rien ne les différencie des restaurants traditionnels. Ils utilisent des équipements professionnels comme ceux proposés par www.macuisinepro.fr, parmi lesquels on trouve notamment les crêpières, les minifrigos et les friteuses.

Quant à l’hygiène, la street food fait l’objet d’une surveillance stricte. La loi stipule que pour ouvrir ses portes, au moins un membre de l’établissement doit suivre la formation pack hygiène et HACCP.

Actuellement, différents types de restaurants adoptent l’esprit street food. En effet, les food-trucks, les bars à salades ainsi que les bars à hot-dogs et kebabs puisent leur origine dans la street food. Les restaurants adoptent aussi ce concept pour suivre la tendance et répondre aux exigences des clients. Pourquoi ?

D’abord, parce que les consommateurs d’aujourd’hui ont peu de temps pour manger. Il est souvent difficile pour eux d’attendre une demi-heure pour la mise en assiette d’un plat sophistiqué. Ensuite, leur budget pour le déjeuner est assez limité. Ils n’ont pas besoin de prendre des assiettes concoctées par les chefs étoilés qui coûtent cher. Ils recherchent tout simplement des plats bien préparés, équilibrés et succulents à un coût raisonnable.

Pour ce faire, les restaurateurs ne changent pas complètement le contenu de leur carte. Ils préfèrent proposer de nouveaux menus qui s’adaptent à cette demande.

Les plats vegan et les produits à base de végétaux

La tendance vegan fait de plus en plus d’adeptes et le domaine de la restauration doit aussi suivre la tendance. Ainsi, ces derniers temps, beaucoup de restaurants végétariens ont vu le jour. Ils ne proposent que des menus savoureux à base de végétaux. Dans leurs plats, les fruits, les légumes et les céréales se suffisent à eux-mêmes. Les spaghettis de courgettes et les tartes à l’avocat figurent parmi les propositions incluses dans leur carte. Cette dernière change souvent, chaque saison, pour offrir des produits frais aux clients.

Beaucoup de restaurants habituels se lancent aussi dans la tendance vegan en proposant quelques plats sans viande dans leur menu. Puis, le fait que certaines grandes marques alimentaires développent actuellement des gammes de substituts végétaux facilite le travail des restaurateurs. Quelquefois, ils n’ont pas besoin de changer de menus. Ils utilisent tout simplement des alternatives à la viande. Par exemple, ils proposent un hamburger comme un autre, mais la viande est tout simplement remplacée par un produit végétal.

En proposant des plats et des produits végétariens à la carte, les restaurants restent à la pointe des dernières tendances culinaires. En même temps, ils améliorent l’image de leur établissement auprès des consommateurs.

Le vin naturel

L’envie de se remettre au naturel et au bio ne se limite pas à la nourriture. Elle s’étend aussi au vin. La preuve, le vin naturel s’invite dans les restaurants pour rehausser les plats du chef.

Mais qu’est-ce que le vin naturel ? Le vin naturel est un vin sans sucre ajouté et sans autres levures que celles présentes naturellement dans les raisins. Cette appellation exige aussi que la culture des raisins soit exempte de pesticide, d’engrais et de tout autre produit chimique. Même les vendanges doivent se faire manuellement.

Le sulfite est le seul composant non naturel que peut contenir le vin naturel, en très faible quantité. C’est un produit qui s’ajoute à la fin de la chaîne de production afin de stabiliser le vin lors de son transport.

Proposer des vins naturels à la carte est devenue une mode culinaire chez les restaurateurs. Les vins naturels deviennent un symbole de qualité, d’authenticité et d’originalité. D’autant plus que pour une question de santé ou par respect de l’environnement, ces vins attirent beaucoup les consommateurs.

Les boissons non alcoolisées et fermentées

Les boissons non alcoolisées et fermentées s’invitent également sur les tables des grands restaurateurs. Les boissons détox que nous avons l’habitude de boire après les fêtes pour nous aider à mieux digérer accompagnent actuellement les meilleurs plats.

Les consommateurs deviennent de plus en plus en plus conscients et choisissent bien ce qu’ils ingurgitent. Cette nouvelle tendance oblige les établissements de restauration à répondre aux demandes en proposant des boissons non alcoolisées.

Les bars aussi emboîtent le pas des restaurateurs en offrant de plus en plus d’options de boissons soft, mais innovantes. Les mocktails cartonnent dans les bars dignes de ce nom. Avec un bon dosage et une parfaite technique de préparation, ils arrivent à fabriquer des boissons sans danger pour la santé et enivrantes en goût.

Tel est le cas des mocktails ou des cocktails sans alcool. Voici une recette simple : le cocktail Bora Bora sans alcool. Pour une personne, il faut :

  • 10 cl de jus d’ananas,
  • 6 cl de jus de fruits de la passion,
  • 1 cl de grenadine,
  • 1 cl de jus de citron.

Il suffit de verser tous les ingrédients dans un shaker, de bien secouer et le cocktail est prêt. Facile, n’est-ce pas ? Et délicieusement savoureux !

Les boissons fermentées continuent aussi de séduire les consommateurs. Ainsi, les restaurateurs n’hésitent pas à les inscrire dans leur carte. Elles sont produites à partir de ferments et contiennent des probiotiques.

Les boissons fermentées présentent des bienfaits indéniables sur l’appareil digestif. Kombucha, kéfir, Kvas… Ces boissons que l’on qualifie de « santés » remplissent les rayons des supermarchés. Les restaurateurs s’en sont même inspirés pour créer des recettes de boissons fermentées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here