Vêtements de cuisine : quel est le rôle de la couleur ?

0
476

De nos jours, dans les cuisines des professionnels de la restauration, les cuisiniers doivent porter une tenue réglementée. Celle-ci n’a pas uniquement pour but de les protéger, mais également de mettre en avant leur profession. Tablier, veste, toque… les chefs et leurs commis en portent tous. Quant à leur couleur, elle varie d’un établissement à un autre. Certains préfèrent conserver le banc immaculé, gage traditionnel d’hygiène et de propreté. Tandis que d’autres n’hésitent pas à mettre en avant les jeux de couleurs. Quelles sont les normes en matière de vêtements de cuisine ? Que signifient les différentes couleurs ? Voici les détails.

Une veste blanche pour le chef cuisinier

En cuisine, le chef est un personnage à part. C’est lui qui gère toute l’équipe allant du second aux commis. Le nombre de ces derniers peut attendre une vingtaine de personnes en fonction de la taille du restaurant. De ce fait, le chef cuisinier doit se distinguer en portant une tenue singulière. La veste de cuisine est un vêtement indispensable. Souvent de couleur blanche, elle protège le cuisinier des risques des brûlures et de salissures, mais aussi éventuellement des projections d’aliments. Pour le chef, la veste de cuisine compose sa tenue professionnelle et sa teinte immaculée est un gage d’hygiène et de propreté. Vous trouverez néanmoins des vestes de cuisiniers noires, rouges, bleues, vertes ou roses. Le choix de la couleur dépend avant tout de l’établissement. Mais la règle impose une couleur blanche ou claire.

Le chef de cuisine n’est pas le seul à porter une veste de cuisine. La tenue du personnel en cuisine se compose de ce vêtement souvent aux couleurs assorties. Les établissements et restaurants peuvent trouver une veste de cuisine à manches courtes ou longues de la même couleur pour uniformiser toute une équipe. Par ailleurs, ce qui fait la particularité de ce vêtement professionnel c’est qu’il est facile à enfiler. Composée d’un double boutonnage à presses ou d’une fermeture éclair, la veste est pratique et confortable. Elle protège le haut du corps du cuisinier, notamment tout son buste ainsi que ses bras.

veste de chef cuisinier

Le tablier de cuisine de couleur sombre, un accessoire indispensable

Même si les cuisiniers portent déjà une veste dotée d’une bavette, le tablier reste un accessoire utile. Avant de poursuivre sur les tailles et les couleurs, nous tenons à rappeler les normes en matière de vêtement de cuisine cadrées par HACCP. Ces professionnels doivent porter :

  • Une veste de cuisine pour protéger le haut du corps : facile à enfiler, elle doit être propre chaque jour
  • Un pantalon de couleur sombre : il doit être près du corps et confortable ; les codes couleur sont noir ou bleu marine
  • Un tablier de couleur sombre : il protège le cuisinier des salissures, mais sert aussi à préserver l’état de la veste
  • Une paire de chaussures professionnelles de protection : conformes à la norme EN 20345, ces chaussures sont confortables, résistantes et antidérapantes
  • Une toque ou une coiffe : le chef cuisinier porte une toque qui recouvre toute sa chevelure, le reste de son équipe peut porter un bandana ou un béret qui couvre aussi toute la chevelure
  • Un masque bucco-nasal : il est indispensable pour l’hygiène dans le secteur de la restauration, il préserve aussi la santé des cuisiniers

Par ailleurs, le tablier n’est pas obligatoire dans la tenue des professionnels de la restauration. Il est tout de même conseillé d’arborer cette protection supplémentaire. De plus, les cuisiniers peuvent l’utiliser pour diverses opérations. Cet accessoire peut remplacer les gants et préserver les mains de la chaleur. Il fait aussi office de chiffon lorsque les mains sont sales et qu’aucun torchon n’est disponible à proximité. La poche centrale du tablier peut également servir à transporter du matériel de cuisine ou des aliments.

Pour éviter les contaminations, le tablier doit être changé le plus souvent possible au cours d’un service. Il doit aussi être lavé puis repassé avant usage.

Pourquoi des vêtements de cuisine de couleur claire ?

Selon les normes du HACCP ou Hazard Analysis and Critical Control Point, en langue française, qui se définit comme le système d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques, les vêtements des professionnels de la restauration doivent être de couleur claire en l’occurrence blanche. Cette teinte permet de détecter les salissures. Celles-ci se déposent sur les vêtements à cause des projections d’aliments, des éclaboussures d’huile ou de sauce. La teinte blanche témoigne également de la propreté du professionnel notamment de l’établissement. Le critère de l’hygiène est indispensable dans le secteur de la restauration, mais aussi du commerce en bouche.

Par ailleurs, certains vêtements de cuisine existent également en différents coloris. Ce sont les établissements qui font le choix des teintes. Certaines sont assez sombres à l’image du noir, du bleu marine, du gris, du vert et autre. Mais, quelle que soit la couleur de la tenue des cuisiniers, il faut qu’elle soit propre. Elle doit aussi être changée le plus souvent possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here