Relevez un plat un peu trop fade : quelques astuces

0
1460

Vous avez préparé un plat délicieux, mais il manque un peu plus de saveur ? Il existe des astuces simples et efficaces pour relever un plat fade. Voici quelques conseils pour donner du peps à votre recette.

Sommaire

Comment ajouter des épices pour relever votre plat au dernier moment ?

Voici quelques astuces pour ajouter des épices à votre plat afin de le relever.

Choisissez des épices adaptées à votre plat

Il est essentiel de respecter les saveurs de votre plat et de ne pas les mélanger avec des épices qui ne leur correspondent pas. Si vous avez fait un mets oriental par exemple, optez pour du cumin, du paprika ou du curcuma. Pour un plat indien, préférez du curry, du gingembre, ou de la cardamome.

De plus, il est recommandé d’ajouter les épices progressivement en mélangeant bien et en vérifiant l’assaisonnement. Commencez pour cela par une petite quantité et goûtez votre plat avant d’en rajouter. Comme le précisent les experts en matière d’épices du site Epicèdre, les assaisonnements ont en effet tendance à se diffuser rapidement dans le plat et à en modifier le goût. Si vous en mettez trop, votre mets risque d’être trop épicé et cela peut masquer les autres saveurs.

Ajoutez les épices au bon moment et utilisez un support pour les contenir

Chaque épice à un moment idéal auquel il peut être ajouté au plat. Il est donc préférable de choisir le moment adapté en fonction du type d’épice que vous souhaitez utiliser. Les épices en poudre se rajoutent en général en fin de cuisson, car elles ont besoin de peu de temps pour libérer leurs arômes. Les épices entières, comme les graines ou les bâtons de cannelle, se mettent par contre en début de cuisson. Elles ont besoin de plus de temps pour infuser.

Pour éviter que les épices se dispersent trop dans votre plat, ou qu’elles ne brûlent au fond de la casserole, utilisez un support pour les contenir. Vous pouvez par exemple les envelopper dans une gaze ou un filtre à thé et les plonger dans le liquide de cuisson.

ajout d'épice plat saveur

Ajoutez une touche d’acidité !

L’acidité est un élément clé de l’équilibre des saveurs. Elle permet de contraster avec le sucré, le salé ou l’amer et de réveiller les papilles.

Ingrédients acides à utiliser

Il existe une grande variété d’ingrédients acides qui peuvent apporter des nuances différentes à votre plat. Il s’agit notamment du citron, du yaourt, du vinaigre, des fruits.

Le citron est l’ingrédient acide le plus classique et polyvalent. Il s’associe bien avec les viandes blanches, les poissons, les légumes verts, les salades, les soupes ou les desserts. Vous pouvez utiliser son jus ou son zeste en fonction de l’effet recherché. Le yaourt, quant à lui, apporte une touche d’acidité crémeuse et onctueuse aux mets. Il s’associe bien avec les plats épicés ou orientaux. Vous pouvez le mélanger avec du miel, du sel, du poivre ou l’utiliser tel quel en fonction de vos envies.

Astuces pour ajouter une touche d’acidité

Il existe quelques règles de base à respecter avant d’ajouter un ingrédient acide à un plat afin de ne pas le gâcher. Pour commencer, ajoutez une petite quantité d’ingrédients acides à votre plat puis goûtez et ajustez si besoin. Tenez ensuite compte du temps de cuisson. L’acidité peut s’évaporer ou se concentrer en fonction de la durée et de la température de la préparation. Si vous ajoutez par exemple l’ingrédient acide en début de cuisson, il sera moins perceptible qu’à la fin.

Tenez également compte du mode de cuisson. L’acidité peut en effet être atténuée ou renforcée en fonction du mode de préparation. La friture et le grill diminuent par exemple l’acidité alors que la vapeur et le four la préservent.

N’hésitez pas à ajouter un peu de piquant

Voici quelques ingrédients piquants que vous pouvez ajouter à votre plat pour relever son goût :

  • piment,
  • gingembre,
  • herbes aromatiques.

Vous pouvez utiliser le piment, frais, séché, en poudre ou en sauce pour relever le goût de votre plat. Évitez d’en abuser toutefois, car il peut irriter l’estomac et la bouche. Ajoutez-en progressivement et goûtez avant de servir. Le gingembre, en plus d’être un ingrédient piquant, a des vertus digestives et anti-inflammatoires. Il a un goût frais qui s’associe bien avec les plats asiatiques, les soupes, les salades ou les desserts. Vous pouvez le râper, le couper en fines lamelles ou le faire infuser dans de l’eau chaude.

Vous pouvez par ailleurs relever votre plat en y ajoutant un mélange de sucré-salé. Il vous suffit de faire le mélange d’un ingrédient sucré (miel, confiture…) et d’une épice salée (sauce soja, vinaigre balsamique…) puis l’ajouter à votre plat pour lui donner du relief.

Agnès
J'aime la cuisine au point que j'y passe la plus grande partie de mes journées. Je suis femme au foyer et j'adore faire plaisir à mes enfants et mon mari !