Matières grasses pour le bébé : faut-il les proscrire des recettes ?

0
355

La graisse est-elle nocive et doit-elle être évitée dans l’alimentation du bébé ? C’est l’une des questions que plusieurs parents ne cessent de se poser.

Aujourd’hui, il est d’un grand intérêt, mais aussi aisé de recevoir des informations sur les graisses (techniquement appelées lipides) dans l’alimentation, puisqu’elles sont importantes pour les enfants.

Cependant, il faut faire attention à la qualité et à la quantité. Si vous voulez en savoir davantage, lisez cet article.

Graisse pour le bébé : pourquoi est-ce nécessaire ?

Un régime faible en gras est considéré comme sain. Mais vous ne devriez pas vous en passer complètement, surtout quand il s’agit des bébés. Car, le besoin en graisse est important non seulement en tant que fournisseur d’énergie, mais également pour une croissance saine et un bon développement.

Lorsque vous préparez la bouillie pour votre bébé, il est recommandé d’y ajouter un peu d’huile de maïs de bonne qualité. Le corps a, en effet, besoin de graisse pour absorber correctement les vitamines liposolubles fournies par les aliments.

Pendant qu’il se nourrit, le bébé peut se salir. Pour éviter cela, vous pouvez voir ici de nombreuses variétés de bavoirs qui vous permettront de protéger ses vêtements.

Le premier aliment du bébé qu’est le lait maternel ou le lait maternisé contient des matières grasses qui sont importantes parce qu’elles fournissent au nourrisson de l’énergie et des nutriments essentiels pour sa croissance.

Certains types de gras sont, en effet, nécessaires pour :

  • le développement du cerveau, des nerfs et des yeux ;
  • le fonctionnement correct des cellules ;
  • une peau saine ;
  • une production suffisante de vitamines.

Mais trop de graisse exposera votre enfant à un risque de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et de problèmes artériels plus tard dans la vie.

De quelle quantité de gras votre bébé a-t-il besoin ?

Les enfants ne doivent pas consommer de la graisse indéfiniment. En effet, la quantité de graisse nécessaire à l’organisme est basée sur les besoins caloriques de chaque personne. Par exemple, un bébé devrait tirer entre 30 à 40 % de ses calories quotidiennes des lipides (lait maternel).

Toutefois, le pourcentage de calories provenant des lipides que votre bébé devrait manger dépend également de son âge et de son poids.

Les aliments faibles en gras sont-ils la réponse ?

Les aliments faibles en gras semblent une bonne idée, et ils pourraient l’être. Mais chez certains, le sucre a remplacé la graisse, ce qui est un mauvais choix d’ajout alimentaire.

Certains yaourts et grignotines contiennent du sucre ajouté. Vérifiez donc l’étiquette des emballages. Si le sucre est l’un des premiers éléments répertoriés, le fait d’être faible en gras ne vous aidera probablement pas beaucoup.