Comment passer pro dans l’art de la cuisine ?

0
280

Savourer un bon plat est un plaisir simple, mais assez agréable. Quitte à se faire plaisir, autant déguster de temps à autre une recette que l’on a cuisiné soi-même. Ne pensez-vous pas ? La cuisine est bien un art, une véritable passion qui rassemble un grand nombre de personnes. En effet, que vous portiez le tablier ou que vous soyez goûteur invétéré, cette discipline vous offrira d’excellents plaisirs. Ainsi, il n’est pas toujours évident d’être un bon cuisinier.

D’ailleurs, la cuisine induit souvent des tâches quelque peu ardues. Pour s’en sortir, il faut de la détermination, de l’acharnement et comprendre son jargon qui vous fera peut-être passer pour un clown. Toutefois, restez zen et découvrez ces indications qui feront peut-être de vous un véritable cordon bleu.

Le lexique culinaire : adoptez ce dialecte !

Pendant que vous vous essayez à la cuisine, vous serez bien amené à essayer quelques recettes. Comment pourriez-vous comprendre ces dernières sans connaître les termes techniques qui y sont employés ? À l’instar de chaque domaine que vous découvrez, en cuisine également vous devriez préalablement vous informer et vous familiariser avec le vocabulaire utilisé. En effet, les termes employés dans le jargon culinaire prêtent souvent à confusion. Un aperçu ? Habiller un poisson ou une volaille : qu’est-ce donc ?

Si vous pensez mettre des vêtements à votre poisson pour le rendre présentable, eh bien, vous avez tout faux. En effet, cette expression fait bien référence au fait de plumer, de vider, de flamber et de nettoyer votre poisson. Par ailleurs, vous n’avez pas pour autant à vous en faire. Lorsque vous avez des doutes sur une expression, diverses options s’offrent à vous pour bien cerner son sens.

De même, à force de lire des recettes de cuisine, vous tomberez souvent sur ce genre d’expression qui, pour un lecteur non averti, prêtera à confusion. Au bout d’un moment, la familiarité devient bien totale. Il est donc primordial pour vous d’apprendre le lexique culinaire. Une solution tout à fait simple, conviviale et efficace s’offre à vous. Vous pouvez rejoindre ce site pour en savoir plus.

Avoir l’équipement adéquat

Cuisiner un plat décent requiert à coup sûr l’utilisation d’ustensiles de bonne qualité. Pour votre apprentissage, mettez-vous dans de bonnes dispositions. Vous devez notamment avoir des couteaux. En cuisine, trois couteaux sont indispensables. Il s’agit du couteau dentelé, du couteau de chef et de l’économe. Aussi, vous aurez besoin de récipients et de planches à découper pour votre cuisine. L’idéal serait d’avoir un set de bols pour pouvoir les empiler.

Avec deux planches au minimum, vous pouvez préparer plusieurs ingrédients sans devoir les mélanger. Par ailleurs, lorsque vous êtes encore à vos débuts, des cuillères et des verres doseurs seront d’une grande utilité. En effet, vous n’avez pas encore beaucoup d’expérience. Ces dispositifs sont utiles pour être sûrs de doser convenablement ses ingrédients. En outre, entre autres, il est tout aussi nécessaire d’avoir :

  • des poêles ;
  • un mixer électrique ;
  • une balance ;
  • une spatule ;
  • un blender.

En outre, ces ustensiles doivent être de bonne qualité au risque de mitiger le rendu de votre préparation. Aussi, il est important de noter que l’équipement nécessaire en cuisine contient bien plus d’éléments.

Quelques conseils pour une meilleure initiation

Lorsqu’on débute en cuisine, il faut goûter régulièrement ce qu’on prépare. Goûtez à chaque étape de la cuisson, car il n’est pas rare que le goût du plat cuisiné s’éloigne progressivement de ce qu’il devrait être. Vous êtes souvent encore en mesure de récupérer votre plat. Par ailleurs, il est conseillé de commencer par des recettes simples et accessibles. À moins d’être né érudit dans cet art, vous devez prendre le temps d’évoluer progressivement.

Allez alors du plus simple au plus complexe. Vous pouvez commencer par des recettes basiques telles que les pâtes ou encore les quiches pour apprendre les bases. Aussi, vous devez apprendre à gérer votre temps. La cuisine demande souvent d’accomplir plusieurs tâches simultanées en peu de temps. À force de pratiquer, vous acquérez bien une bonne coordination.

Pensez aussi à votre sécurité

Pour commencer, le sol d’une cuisine est souvent humide et gras. Il est donc très glissant et peut causer des chutes douloureuses et dangereuses. Pour prévenir ces chutes, installez donc un carrelage antidérapant. De même, le feu en cuisine peut être la source de sinistres. Vous équiper d’un extincteur serait alors une assez bonne idée. Préservez-vous de verser de l’eau dans un plat qui prend feu. Recouvrez-le plutôt avec un linge humide.

Par ailleurs, vous serez mal avisé de placer vos appareils électroménagers à proximité de la zone d’eau. Le faire, vous vous exposez à des risques d’électrocution. Évitez-les multiprises et assurez-vous que toutes les gaines électriques sont recouvertes.

Pour finir, cuisiner doit être un véritable plaisir. Ainsi, pendant vos séances, détendez-vous et lâchez prise. Si vos premiers essais sont un véritable fiasco, n’en faites pas un drame. Même les plus grands chefs sont passés par des plats brûlés, sans goût ou trop épicés. Le plus important, c’est sans doute d’apprendre de vos erreurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here