Comment faire un bon thé 

0
129

Deuxième boisson la plus consommée au monde après l’eau, le thé est particulièrement connu pour ses effets bénéfiques sur la santé. Mais comment bien concocter son thé pour bénéficier de toutes ses propriétés ? En effet, la préparation de ce breuvage n’est pas aussi simple qu’elle le parait. Pour pouvoir tirer le meilleur du thé, il faut de l’application, de la rigueur et des connaissances de base.

Afin de vous éviter les déceptions, nous vous proposons dans cet article quelques conseils pour réussir la préparation de cette boisson magnifique, millénaire et quasi universelle.

Choisir une variété de thé

nn
Pour faire du thé, il vous faut bien entendu des feuilles de thé. Mais il ne faut pas choisir n’importe quelle feuille de thé. Il existe en effet 5 différentes sortes de thé à savoir :

  • Le thé noir : c’est le type de thé le plus consommé en raison de ses vertus dynamisantes. Il subit une oxydation complète de ses feuilles ce qui lui donne sa couleur sombre ;
  • Le thé vert : ses feuilles sont séchées et non oxydées, ce qui fait qu’il offre un goût plus subtil et plus herbacé que le thé noir ;
  • Le thé blanc : fabriqué à base de feuilles à l’état de bourgeon, il est très peu oxydé, ce qui lui donne un goût subtil ;
  • Le thé Oolong : il est à mi-chemin entre le noir et le vert ce qui fait qu’on le qualifie de semi-oxydé ;
  • Le thé rouge : encore appelé rooibos, il s’agit d’une infusion de plantes qui proviennent d’Afrique du Sud.

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques de chaque type thé, vous pouvez vous rendre dans une boutique en ligne de thé pour choisir ce qui vous convient.

Préparer l’eau

Avant tout, il est important d’utiliser la bonne eau. Comme vous le savez, une bonne eau est susceptible de modifier le goût d’un sorbet, d’un café et même des pâtes… Il en est de même du thé. On vous conseille d’utiliser une eau peu minéralisée. C Cela permettra d’optimiser le goût et les propriétés de votre boisson.
Ainsi, la préparation de l’eau pour faire du thé se divise en plusieurs phases.

Versez de l’eau fraiche dans une bouilloire

S’il s’agit d’une tasse, la quantité de l’eau doit être à hauteur d’une fois et demie de sa contenance. À titre illustratif, pour un récipient de 200 ml, faites chauffer 250 ml d’eau. En fonction de l’utilisation, optez pour une bouilloire électrique, une bouilloire-théière ou encore le modèle traditionnel à sifflet.

Chauffez l’eau

La qualité du thé tant au niveau de son goût que de ses propriétés dépend de la température d’infusion. Lorsque votre eau est trop chaude, cela peut détruire les nutriments que contiennent les feuilles ou libérer de l’amertume. Le chauffage de l’eau dépend de la variété du thé choisie. Pour :

  • le thé noir : la température d’infusion doit être de 90 ° ;
  • le thé vert : la température d’infusion est entre 70 ° et 80 ° ;
  • le thé blanc : la température d’infusion doit être de 70 ° ;
  • le thé Oolong : la température d’infusion est de 90 ° ;
  • le thé rouge : sa température d’infusion est entre 90 °-100 °.

Réaliser l’infusion

nn
Commencez à mettre la juste quantité de feuilles dans la tasse ou théière. Généralement, comptez deux à trois grammes de feuilles pour 15 cl d’eau. Pour corser le goût de votre thé, vous pouvez augmenter la quantité de feuilles. Attention à ne pas trop en mettre ! Ensuite, vous devez verser de l’eau chaude.

Si le thé est préparé dans une tasse, remplissez-la au trois quarts d’eau chaude. S’il s’agit d’une théière, versez 150 à 200 ml d’eau par personne. Il est indispensable d’adapter la durée d’infusion au type de feuilles. Ainsi :

  • l’infusion des feuilles du Thé noir se situe entre 4 à 5 minutes ;
  • l’infusion des feuilles du thé vert est de 2 minutes ;
  • l’infusion des feuilles du Thé blanc varie entre 5 et 10 minutes ;
  • l’infusion des feuilles du Thé Oolong se situe entre 5 à 7 minutes ;
  • l’infusion des feuilles du Thé rouge se fait durant 5 minutes.

Pour finir, vous devez enlever les feuilles de thé de la tasse ou de la théière. Vous pouvez déguster maintenant votre thé. Selon vos envies, vous avez la possibilité de le savourer tel qu’il est. Cependant, il est possible d’ajouter du lait. Vous pouvez également le sucrer ou l’aromatiser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here