Comment faire sa propre charcuterie maison ?

0
175

Les préparations alimentaires à base de viande de porc crue ou cuite et de sel (comme agent de conservation) sont des charcuteries. Ces dernières peuvent se faire également avec d’autres viandes telles que le gibier ou la viande de volaille. Mais, quel que soit le choix de votre viande, vous pouvez faire vous-même votre propre charcuterie, selon vos goûts et envies. Comment faire pour réussir votre charcuterie maison ? Voici pour vous les astuces, les étapes et les recommandations nécessaires qu’il faut pour bien réussir votre charcuterie maison comme un chef 5 étoiles.

Ingrédients et conditions nécessaires

La réussite de votre charcuterie nécessite des conditions préalables d’hygiène et divers ingrédients. Ainsi, la première des choses à faire est d’acheter tous les ingrédients qu’il faut pour une bonne charcuterie.

Ingrédients nécessaires

Le sel est le premier des ingrédients. Vous avez besoin de quelques kilos de gros sel. La quantité de sel dont vous aurez besoin dépend de la quantité de viande que vous voulez utiliser pour la charcuterie.

Vous aurez aussi besoin des épices ou des aromates. Elles sont primordiales et donnent du goût à votre charcuterie. En fonction de vos goûts et préférences, vous pouvez utiliser quatre épices qui sont un mélange de :

  • Poivre blanc ;
  • Girofle ;
  • Cannelle ;
  • Muscade.

De plus, vous pouvez aussi utiliser comme aromates les herbes de Provence, le laurier ou encore la pomme d’Ambre. Un fond de verre d’alcool doit figurer dans vos ingrédients. Avec lui, vous frotterez la viande le moment venu. Cela peut être du cognac, du brandy ou de l’armagnac.

Conditions préalables d’hygiène

Arrangez une pièce saine et aérée pour le séchage. Après cela, vous devez prévoir aussi une mesure de protection contre les insectes puisqu’ils vous rendront forcément visite dès que vous commencerez à toucher la viande. Il peut s’agir d’un filet, d’un séchoir ou d’un sac à jambon. Vous devez aussi préparer une bassine pouvant contenir le mélange des épices et de la viande hachée.

De bonnes conditions hygiéniques sont fortement recommandées. Alors, nettoyez les plans de travail, l’équipement pour trancher du jambon ou tout autre pièce, et lavez proprement vos mains. Avez-vous déjà fait tout cela ? Le moment est venu de mettre en pratique vos talents culinaires.

Salage de la viande

C’est une étape primordiale qu’il faut exécuter avec minutie et soin.

Quantité de sel requise

Dans la bassine apprêtée déjà pour la circonstance, mettez du gros sel en fonction de la quantité de viande prévue pour la circonstance. Ainsi, pour chaque kilo de viande pour la réalisation d’une saucisse fraîche par exemple, vous avez besoin de mettre 17 g de sel. Pour le saucisson, 21 g vous suffiront. Posez maintenant du filet au-dessus de la bassine et recouvrez le gros sel. Faites ainsi puisque c’est le filet salé qui contiendra la viande. Déposez maintenant la viande salée dans la pièce préalablement apprêtée pour la circonstance.

Durée du salage

Le salage dure environ trente-six heures (36 h). Mais, vous devez toutes les douze heures (12 h), retirer le filet, le frotter avec gros sel de nouveau et y remettre la viande. Chaque fois que vous ferez cette opération, vous devez en profiter pour vider la bassine de la saumure avant de reposer de nouveau le filet englobant la viande. Il est recommandé de percer la bassine sur le côté afin de faciliter l’évacuation de la saumure.

Dessalage et assaisonnement de la viande

Après la durée normale du salage présentée précédemment, vous devez maintenant passer au dessalage.

Méthodes recommandées pour un bon dessalage

Pour un bon dessalage, après avoir retiré la viande du filet, vous avez le choix entre trois méthodes. Vous pouvez :

  • Laisser tremper la viande dans de l’eau froide toute une nuit ;
  • Vider le bouillon de cuisson au bout du 1er quart d’heure et recommencer une fois;
  • Mettre la viande dans de l’eau froide pendant une heure et changer l’eau plusieurs fois.

Assaisonnement de la viande

L’assaisonnement intervient après le dessalage. Vous sortez la viande de l’eau froide et vous la frottez maintenant avec un peu d’alcool que vous auriez choisi comme recommandé plus haut (cognac, armagnac, brandy…). Assurez-vous que la viande a reçu vraiment une bonne dose d’alcool, puis frottez maintenant la viande avec le mélange d’épices que vous auriez prévu précédemment pour la circonstance. Assaisonnez la viande et laissez le mélange bien la pénétrer.

Séchage de la viande

Le séchage de la viande nécessite quelques dispositions et matériels adéquats. Il vous faut un emplacement idéal pour le séchage puis un temps raisonnable de séchage.

L’emplacement idéal pour le séchage

La viande ficelée doit maintenant être suspendue à une boucle. Après cette suspension, vous déposerez la viande suspendue dans la salle que vous aviez nettoyée et apprêtée à l’abri de tous les insectes. La salle devra être bien aérée et peu éclairée ou à défaut vous placerez la viande suspendue dans un séchoir. Assurez-vous que rien ne touche la viande suspendue. Vous pouvez aussi la faire sécher dans le réfrigérateur.

Durée du séchage

Le séchage dure environ 6 à 8 semaines. La saucisse peut se manger juste après le séchage alors que pour le saucisson, vous devez attendre 6 mois après.

Que retenir ? Pour faire votre charcuterie maison, vous avez besoin d’un bon matériel, d’ingrédients de qualité et d’une pièce bien aérée et peu éclairée pour le séchage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here