3 conseils pour faire un repas japonais

0
303

La cuisine japonaise séduit de plus en plus par la diversité des repas qu’elle propose. Pour votre plaisir personnel ou celui de vos proches, vous pouvez déguster des plats japonais en les confectionnant vous-même au lieu d’aller dans un restaurant. Toutefois, si vous avez des difficultés à cuisiner des repas japonais, voici 3 conseils qui vous seront d’une grande utilité.

Se familiariser avec les baguettes japonaises

Les baguettes japonaises sont incontournables pour ceux qui veulent réussir un repas japonais. En effet, elles font partie des ustensiles de la cuisine japonaise les plus indispensables. Pour vous familiariser avec elles, offrez-vous une jolie collection de baguettes japonaises afin de vous plonger complètement dans cet univers.

L’utilité des baguettes japonaises

Les baguettes japonaises sont des couverts traditionnels au Japon et elles sont très polyvalentes. En effet, elles peuvent être utilisées pour prendre du riz ou des nouilles ou alors pour couper du poisson. Elles sont aussi utilisées pour remuer la soupe, rouler des sushis, tenir toute sorte d’aliments solides, ramasser des os, etc.

Ces couverts japonais sont aussi connus sous le nom de hashi. Elles sont utilisées pour manger toutes sortes d’aliments, y compris liquides, et il est impossible d’imaginer la cuisine japonaise sans baguettes.

Les caractéristiques des baguettes japonaises

Les baguettes japonaises sont principalement fabriquées en bois ou en bambou, mais en général, en Asie de l’Est, on utilise également des métaux, de l’ivoire, du plastique, etc. Habituellement, les baguettes japonaises sont plus épaisses en haut, ce qui permet de les tenir, et plus étroites aux extrémités, avec lesquelles on prend la nourriture.

Il est difficile d’énumérer toutes leurs variétés. Il existe des sets meotobashi pour les couples, des baguettes iwaibashi pour le Nouvel An, des baguettes kaiseki pour la haute gastronomie, des petites baguettes pour les enfants, des baguettes saibashi utilisées pour la friture et des baguettes varibashi qui sont jetables.

repas japonais baguettes

Les interdits liés aux baguettes japonaises

Il existe plusieurs interdictions culturelles associées aux baguettes au Japon. Vous ne devriez pas agiter des baguettes au-dessus de votre nourriture. Vous ne devez pas lécher les baguettes. Si vous avez l’impression qu’un morceau d’aliment est difficile à saisir, ne le piquez pas avec des baguettes pour l’obtenir encore.

Il est totalement inacceptable de passer de la nourriture d’une baguette à l’autre, c’est ainsi que l’on passe les os du défunt après la crémation, lors des funérailles. Il est également interdit de planter des bâtons dans le riz, ce qui n’est fait que lorsque le riz est déposé à la tête du chevet du défunt en guise d’offrande à celui-ci.

Maitriser l’usage des baguettes japonaises

Pour profiter de son repas japonais, il est crucial de savoir tenir une baguette. Voici comment on tient une baguette japonaise :

  • une baguette est prise à environ un tiers de sa longueur en haut entre le pouce et l’index, tenue en bas avec le majeur,
  • la deuxième baguette est placée sur le dessus du pouce et en dessous sur la dernière phalange de l’annulaire, autour du début de l’ongle,
  • en prenant les bâtons de cette façon, essayez de rapprocher et d’éloigner les extrémités. Au sommet, ils sont toujours à une certaine distance les uns des autres,
  • il faut s’entraîner à saisir de petits objets avec les baguettes, comme des cacahuètes.

Prenez en compte ces étapes pour bien utiliser vos baguettes et profiter pleinement de votre repas.

Disposer de la vaisselle japonaise adéquate

En dehors des baguettes japonaises, il y a des ustensiles indispensables pour un repas japonais. Chaque composante de la vaisselle japonaise a son utilité.

Le bol de riz

L’élément le plus « personnel » parmi la vaisselle japonaise est le bol de riz. Au Japon, chaque membre de la famille peut avoir son propre plat de bol de riz personnel avec différentes tailles et matériaux. Il y a un ensemble de bols de riz appelé Meoto Chawan. Le mari reçoit le grand bol et la femme reçoit le plus petit bol. Il existe également des bols de riz pour les enfants, tandis que les tout-petits utilisent des bols de riz en plastique.

Le bol de soupe

Si vous avez un faible pour les soupes japonaises, cet ustensile vous sera d’une grande utilité. Étant donné que le shiruwan ou owan est utilisé pour servir de la soupe chaude, il est souvent fabriqué avec du bois. Contrairement aux bols de riz, tous les membres de la famille utilisent généralement le même type de bol.

L’assiette moyenne

Cette assiette est principalement utilisée pour servir le plat principal. Lorsque vous avez une table avec de grandes assiettes de service et des bols au milieu, ces assiettes moyennes peuvent être utilisées comme une assiette individuelle.

Les ensembles de sushis

Les ensembles de sushis traditionnels comprennent généralement deux ensembles de baguettes, une assiette à sushi pour le sushi lui-même et 2 plats pour lesquels l’un est utilisé pour contenir le wasabi et l’autre la sauce soja.

cuisiner un repas japonais

La bouteille de saké

Le saké, qui fait partie des boissons spécifiquement japonaises, est toujours consommé dans une bouteille réservée à cette occasion. Ces bouteilles sont de taille et de conception variables, mais sont habituellement faites de poterie japonaise.

Prendre des cours de cuisine japonaise

En dehors des accessoires, la connaissance est importante. Vous ne pouvez pas prétendre réussir un repas japonais si vous ne maitrisez pas la cuisine de ce pays en général. Pour devenir un pro des repas japonais, vous devez acquérir les connaissances et les compétences appropriées et apprendre à les appliquer. Pour cela, vous devez suivre des cours de cuisine ou obtenir la formation appropriée dans un établissement d’enseignement spécialisé.

Grâce aux cours, vous pouvez apprendre un large éventail d’expertise et de connaissances dans la cuisine japonaise, y compris la culture alimentaire, les assaisonnements, les compétences au couteau, les techniques de préparation des fruits de mer, la fabrication de dashi de base et la fabrication de sushis à la maison.

Vous pouvez acquérir efficacement les compétences et les connaissances de base que vous apprendriez dans un restaurant japonais authentique grâce à un programme classique (cours en présentiel) ou grâce aux cours en ligne. En fonction de vos disponibilités, de la proximité de votre domicile à l’endroit où se feront les cours, choisissez ce qui vous convient.